Aux origines de ma recherche, mon mémoire de Master 2…

Depuis 2003, l’exploitation du charbon dans le Bassin Minier de Provence a cessé. Cette exploitation a marqué profondément le territoire. Dans ce contexte, l’Observatoire Hommes-Milieux étudie les relations entre ce territoire en reconversion, la société et son environnement. Puisqu’il traite des enjeux énergétiques globaux comme locaux, de la transition énergétique et du développement des énergies décarbonées, ce travail est un sujet d’actualité. Mon travail, piloté par l’O.H.M. vise à comprendre comment un territoire et ses communes s’intègrent dans la transition énergétique et comment ils participent au processus de territorialisation des énergies.

Plusieurs actions menées, à différents niveaux et échelles ont permis la collecte de données. J’ai pu recueillir des informations par la consultation de documents ainsi qu’au cours d’entretiens avec les différents acteurs locaux et régionaux ainsi qu’avec des industriels.

L’analyse des résultats révèle une géographie contrastée du développement des énergies décarbonées dans le bassin. Elle est le signe d’une acceptabilité communale contrastée. Par ailleurs, le processus de territorialisation des énergies est imparfait. L’Etat et les communes s’affirment comme les acteurs-clés de la nouvelle géographie énergétique.

Présentation résumée des résultats de la recherche :

http://www.ohm-provence.org/documents/pdf/JourScientif/Sem_20110630/Duruisseau_2011.pdf


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *