Notice biographique

Après mon baccalauréat Sciences Économiques et Sociales, j’ai intégré le Lycée Thiers de Marseille pour deux années de Classe Préparatoire Hypokhâgne puis Khâgne A.L. J’ai intégré cette classe préparatoire pour les enseignements en Histoire et en Géographie principalement. Après ces deux années, j’ai décidé de ne pas cuber et d’entrer à l’Université de Provence pour achever ma Licence de Géographie. J’ai ensuite débuté un cycle Master Recherche de Géographie du fait de mon intérêt profond pour la discipline. Durant, ces deux années j’ai obtenu une mention très bien pour mes Masters et mes mémoires. Je me suis spécialisé sur les problématiques relavant du développement durable, des relations firme-territoires et des énergies renouvelables dans la mesure où mes mémoires, qui ont été faits au sein de l’Observatoire Hommes-Milieux du Bassin Minier de Provence, traitaient respectivement de la démarche environnementale et des relations firme-territoire, d’une part, et du développement des énergies renouvelables, d’autre part. Mon projet de recherche s’inscrit dans la continuité de ces problématiques. Il s’intitule « Nouvelle géographie et territorialisation des énergies renouvelables. L’exemple du solaire photovoltaïque dans le Sud de la France : acteurs, facteurs et jeux d’échelles ».

Je suis actuellement Doctorant Allocataire-Moniteur à l’Université de Provence, au T.E.L.E.M.M.E. et à l’École Doctorale 355 « Espaces, Cultures, Sociétés ».

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *